Cristiano Ronaldo est-il déjà indispensable à la Juventus ? sds


Lundi dernier, Cristiano Ronaldo a été détrôné en tant que Ballon d'Or. Après deux années de règne absolu, le Portugais a vu son ancien coéquipier au Real Madrid, Luka Modric, lui passer devant et s'accaparer la prestigieuse couronne. De nombreuses explications peuvent être avancées au fait que l'ancien Merengue n'est officiellement plus le numéro 1. Mais, ce qui est certain, c'est que ce n'est pas à cause de ses premiers mois à la Juventus, le club qu'il a rejoint l'été dernier. Car ceux-ci ont été parfaitement conformes aux attentes. Dans le Piémont, CR7 a prouvé que le changement de pays et de championnat n'ont en rien altéré sa faim légendaire, et encore moins sa rentabilité. Il y a bien eu une période d'adaptation au début, une série de matches où le Lusitanien a eu besoin de trouver ses marques et surtout de régler sa mire. Mais, elle n'a duré qu'une poignée de matches et la nouvelle star bianconera a retrouvé la lumière très vite, rassurant par la même occasion les tifosi turinois concernant ses aptitudes physiques et aussi sa capacité à sortir du lot dans le Calcio, de la même façon qu'il l'avait fait en Liga ou en Premier League auparavant. Il est redevenu la machine à buts qu'on connait Les chiffres sont là pour témoigner de l'intégration réussie de Ronaldo à sa nouvelle équipe. Entre les matches de championnat et de la Ligue des Champions, il a disputé 18 parties et durant ces matches, il s'est montré décisif à 17 reprises (11 buts et 6 passes décisives). De plus, sur les matches qu'il a joués dans leur intégralité, il n'y en a que quatre où il n'a réalisé aucun geste décisif. Cela ne dit bien sûr pas tout de son rendement, mais cela situe déjà le poids qu'il a au sein de la formation turinoise. En Italie, aucun joueur n'a d'ailleurs été impliqué dans autant de buts que lui depuis son arrivée. Et ça vaut pour les statistiques qui concernent uniquement les compétitions domestiques (14), ou celles qui impliquent la Ligue des Champions (18). Qualifier les premiers pas de Ronaldo de l'autre côté des A